Témoignage de Joël Guindon

 
Bonjour Roxanne,
 
Nous ne nous connaissons pas, mais nous avons un ami en commun: Patrick Kègle. Patrick et moi avons servi ensemble en Bosnie et en Afghanistan. Dans votre livre, je suis le « garde du corps du boss » auquel il fait référence.
 
Je tenais simplement à te faire part de quel type de soldat Pat est.
 
Lorsque j’ai joint l’armée et complété mon entraînement de base, on m’a placé dans un peloton d’infanterie où j’ai aussitôt fait la connaissance de Patrick. Nous sommes immédiatement devenus de bons amis.
 
J’ai développé un énorme respect pour cet homme qui, pour moi et plusieurs autres soldats, était perçu comme « Le Soldat du soldat ». Ce que je tente de t’expliquer, c’est que Pat a toujours été une coche au-dessus de tous les autres, soit par son calme, son professionnalisme, son grand cœur, sa forme physique, par sa capacité à trouver le bien même dans ce qu’il affronte et son désir de porter aide à ceux qui en ont besoin.
 
Je suis certain que Patrick n’aurait que des éloges à mon égard, mais ce qu’il refuse d’accepter, c’est que sans lui, jamais je ne me serais surpassé comme je l’ai fait pendant toutes ces années à ses côtés.
 
Pat sera toujours pour moi un des plus grands hommes que j’ai eu l’honneur de côtoyer, un ami et un frère d’armes.
 
Ce message, je te le fais parvenir uniquement pour te donner une idée du type d’homme qu’est Pat : il est unique!
 
Joël Guindon
 
5 janvier 2013
 
Publicités