Message de Robert Vaillancourt

 
Salut mon Pat!
J’espère que tu ne seras pas fâché, mais je devais inclure ton amie Roxanne dans ce message. Donc, je vous fais parvenir ce message à tous les deux. Vous le verrez en même temps.
Roxanne et Pat, le livre est absolument fantastique! J’ai de la difficulté à exprimer la panoplie de sentiments que j’ai ressentis en dévorant les lettres que vous vous êtes envoyées. C’était à la fois drôle et fâchant, parfois triste, mais surtout réconfortant.
Pat, quand tu m’as parlé de ce projet au mariage de Dave, je savais déjà que ça serait bon. Que tu veuilles l’admettre ou pas, tu as toujours été le plus raisonné de nous tous. Ton tact et ta patience sont tes forces, et il y a chez toi une sensibilité époustouflante qui a bel et bien été capturée dans tes écrits. J’ai toujours été fier de toi, mon Pat, mais là, c’est franchement incroyable! Je ne cessais de regarder et de re-regarder les dates des lettres et de penser à ce que je faisais à ces dates-là, de me remémorer les conversations que nous avions eues. J’espère que, pendant tout ce temps-là, j’étais là pour toi, mon ami.
Roxanne, ce livre m’a tellement fait de bien! De voir de beaux arguments songés d’une « antimilitariste », de voir ton côté analyste ressortir, c’est rafraîchissant. Pat sera le premier à te le dire, je crois comme lui en ce que nous faisons. Je suis militaire et je partage ces points de vue. Parfois, j’explique l’armée, les missions à mon entourage. Ce n’est pas tout le monde qui argumente sagement comme tu l’as fait. Trop souvent, nos émotions fortes l’emportent. Au début, quand je lisais tes premières lettres, je voyais noir : « Comment ose-t-elle! Elle ne sait vraiment pas de quoi elle parle ! » Ensuite, je me préparais pour la réplique à Pat, je me disais : « Ha ! Ha! Ha ! Regarde ben ça! » Et là, surprise : pas d’attaque, pas un mot rouspété avec précipitation. Une belle lettre songée et, par la suite, la tienne avec un point de vue différent, parfaitement songé aussi et, je dois le dire, très juste.
Roxanne, tu es une femme remarquable avec tout un talent et je suis curieux de lire tes romans. Tes descriptions sont fantastiques et… Mon dieu que je me suis vu dans tes histoires! Tu donnes à Pat ce dont il a de besoin dans ses pires moments. Et toi, Pat, tu restes le roc, le granite que j’ai toujours connu, peu importe ce qui se passe. Si tout le monde pouvait discuter comme vous le faites, la terre se porterait vraiment mieux.
Je suis heureux pour vous et vraiment enthousiaste de la sortie de ce merveilleux livre. J’ai hâte de m’en acheter un, d’en parler à mes amis, de le relire à nouveau. Je suis sincèrement ému de ce que vous avez accompli.

Félicitations à vous deux et merci pour ce beau cadeau!

Robert Vaillancourt
25 octobre 2012
 
Publicités